Le Blog Dédier au Nouvelle Technologies

Plus aucun logement disponible sur la plate-forme ne pourra être loué pour faire la fête. La décision prend effet dès maintenant. Les contrevenants s’exposent à des poursuites judiciaires.

0Shares

En raison des contraintes de design des serrures à goupilles, les clics générés par une clé peuvent être suffisants pour en déduire son profil.

0Shares

Les utilisateurs devront bientôt s’authentifier à l’aide du capteur d’empreinte ou de la reconnaissance faciale pour valider la saisie automatique des données sur leur smartphone Android.

Si la plupart des gestionnaires de mots de passe et autres modules de remplissage automatique exigent une authentification pour valider la saisie des données, Google Autofill faisait jusqu’ici figure d’exception.

Dès lors que votre appareil est déverrouillé, le module de remplissage automatique de Google valide automatiquement la saisie de vos mots de passe, coordonnées bancaires, adresses, etc. au sein des formulaires ou des pages de connexion.

Une authentification par empreinte ou reconnaissance faciale

Les choses devraient toutefois changer très prochainement. Google va en effet renforcer la sécurité de son système de remplissage automatique sur Android en y intégrant l’obligation de s’authentifier pour valider la saisie des données.

Capture d’écran des paramètres de remplissage automatique d’Android – Android Police –

En fonction du système de sécurité intégré à votre terminal mobile, Google Autofill demandera très prochainement aux utilisateurs de s’authentifier, soit en utilisant le capteur d’empreinte intégré à l’appareil, soit en utilisant le module de reconnaissance faciale.

Le déploiement de ce système plus sécurisé devrait arriver dans les prochaines semaines sur les smartphones Android par l’intermédiaire d’une mise à jour des services Google Play.

Source : Android Police

0Shares

Une récente mise à jour de l’application Lightroom sur iOS a effacé de nombreuses photos et réglages, créant la panique chez de nombreux utilisateurs.

Les fans de Lightroom sur iOS s’en mordent les doigts. De très nombreux utilisateurs de l’application de développement photographique d’Adobe ont vu disparaître leurs photos ainsi que des réglages prédéfinis de retouches, après avoir réalisé la mise à jour 5.4.0 de Lightroom sur leur iPhone ou leur iPad.

Des années de travail perdues

Des victimes de cet étrange bug qui se sont adressés au service client d’Adobe se sont vu répondre que le problème n’avait pas de solution et que les photos supprimées n’étaient pas récupérables. Parmi les personnes concernées, certains expliquent avoir perdu plusieurs années de retouches photographiques.

Adobe, qui a depuis confirmé le problème, a présenté ses excuses et a indiqué qu’une nouvelle mise à jour (5.4.1) avait été mise à disposition pour éviter que le problème ne se reproduise. Malheureusement pour les utilisateurs ayant déjà installé la précédente version, le correctif d’Adobe ne leur permettra pas de récupérer le travail perdu.

À découvrir aussi en vidéo :

Dans un communiqué, l’éditeur explique que le problème n’a touché que les utilisateurs de Lightroom sur mobile qui ne possédaient pas d’abonnement au cloud d’Adobe, ainsi que ceux n’ayant pas synchronisé leurs photos et leurs retouches avant la mise à jour. L’éditeur de Lightroom indique toutefois que certaines données pourront peut-être être récupérées par le biais d’une sauvegarde d’iOS.

Source : The VergeAdobe

0Shares

La vitesse record de 178 Tbit/s atteinte par des chercheurs de l’University College de Londres s’approche de la limite théorique que peut offrir la fibre optique.

0Shares

En profitant astucieusement de certaines options proposées par G Suite, un pirate pouvait envoyer des messages frauduleux en contournant les dispositifs de sécurité usuels.

0Shares

oe Sullivan, qui a dirigé l’équipe de sécurité du leader du VTC, avait été congédié par le nouveau directeur général de l’entreprise en 2017. Il est aujourd’hui mis en examen.

0Shares

Agacé par la rébellion d’Epic Games, Apple passe aux menaces. Si Fortnite n’est pas de retour sur l’App Store d’ici le 28 août, l’entreprise californienne mettra fin à toutes les activités d’Epic Games sur iOS et macOS. Ce qui causera selon Epic des « dommages irréparables » à son moteur Unreal Engine, utilisé dans d’innombrables jeux vidéo.

0Shares

En interne comme dans l’attribution de ses subventions, l’organisation philanthropique de Mark Zuckerberg et sa femme dysfonctionne. Des employés noirs témoignent.

0Shares

Facebook se joint à Epic Games, Spotify, Tinder et ProtonMail dans leur lutte contre les pratiques « anti-concurrentielles » d’Apple. Le réseau social explique collecter de l’argent pour les victimes de l’épidémie de Covid-19, sans parvenir à convaincre Apple d’abandonner ses 30%.

0Shares