Le Blog Dédier au Nouvelle Technologies

Google va utiliser l’accéléromètre des smartphones Android pour créer un réseau de détection des séismes à grande échelle.

Votre smartphone Android vous sauvera peut-être un jour la vie. Google vient d’annoncer que les smartphones Android des utilisateurs du monde entier allaient être utilisés pour créer un réseau de détection des séismes.

Grâce aux secousses capturées par l’accéléromètre des appareils, la firme sera en mesure de déterminer si un tremblement de terre a lieu dans une zone précise, afin d’envoyer des alertes pour informer d’autres utilisateurs situés plus loin de l’épicentre et pouvant potentiellement être touchés par des répliques.

Un réseau d’alerte international à moindre coût

Google travaille déjà avec l’unité de surveillance géologique des USA et les services d’urgence du bureau du gouverneur de Californie pour envoyer des alertes de séismes aux utilisateurs de smartphones Android. Mais l’envoi de ces alertes n’est pour l’instant possible que grâce à ShakeAlert, un système regroupant les données de plus de 700 sismographes installés sur l’ensemble du territoire des États-Unis.

Malheureusement, en raison de son coût très élevé, l’installation de ce type d’infrastructure ne serait pas envisageable dans toutes les zones du monde fréquemment touchées par des séismes.

Pour contourner ce problème, Google vient d’annoncer que les smartphones sous Android peuvent dès à présent faire partie d’un système d’alerte séisme, et cela, quel que soit l’endroit où se trouvent les utilisateurs. En utilisant l’accéléromètre des appareils, Google explique pouvoir détecter des signes évocateurs de l’arrivée imminente de secousses sismiques.

Les smartphones transformés en mini sismographes renvoient ensuite les informations et leur localisation sur les serveurs de détection de séismes de Google qui, en combinant l’ensemble des données reçues, sera en mesure de déterminer si un tremblement de terre a lieu.

Pour l’heure, Google propose aux utilisateurs de voir les séismes récents en lançant la requête « séisme » dans le moteur de recherche.

À terme, Google espère pouvoir étendre son système d’alerte de tremblements de terre, déjà en place en Californie grâce au réseau ShakeAlert, à d’autres pays, mais en utilisant cette fois-ci, le système de détection des secousses sismiques basé sur l’accéléromètre des smartphones Android.

Source : Google

0Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *