Le Blog Dédier au Nouvelle Technologies

données informatiques

Une pirate aurait hacké une machine d’AMD et mis la main sur des informations très sensibles concernant toute la partie graphique (GPU RDNA2) de la future console de Microsoft.

Il semble que la fin de l’année 2019 et le début de l’année 2020 aient été particulièrement difficiles pour Microsoft et AMD. Une déclaration d’AMD, publiée hier sur son site Web, révèle qu’une grosse partie du code source de la partie graphique RDNA 2 de la prochaine console de Microsoft, la Xbox Series X, aurait été dérobée par une pirate informatique (ou en tout cas, quelqu’un qui prétend être une femme).

Selon le site spécialisé TorrentFreak, c’est sur la plate-forme Github que la pirate se serait vantée d’avoir hacké un PC de test d’AMD en novembre dernier et d’y avoir découvert des morceaux de code du GPU « Arden » de la prochaine console de Microsoft. Elle aurait aussi trouvé d’autres éléments relatifs à des GPU déjà connus (ceux du Navi 10 de la Radeon RX 5700).

La pirate indiquait enfin que plusieurs morceaux de code se rapportaient directement aux prochains GPU pour PC de bureau d’AMD, les Navi 2X, et plus particulièrement à la mouture Navi 21, attendue pour la seconde moitié de 2020.

Des trous dans la sécurité d’AMD ?

La pirate n’est pas entrée en contact avec AMD pour lui faire part de ses découvertes, de peur d’être poursuivie. Son voeu était de diffuser le code. Il semble ensuite qu’elle ait émis l’hypothèse de demander une rançon et que, si elle n’obtenait pas la somme demandée (100 millions de dollars selon Engadget), elle publierait l’intégralité du code sur les réseaux.
Dans son communiqué, le concepteur de GPU assure n’avoir eu vent de cette découverte qu’au mois de décembre 2019, tout en mentionnant pas la demande d’argent, et a décidé de ne pas céder au chantage.

Se voulant rassurant, AMD estime que les morceaux de code dérobés ne sont pas « vitaux ni de matière à mettre en péril la compétitivité ou encore la sécurité [NDLR : de la console, et de ses produits actuels et à venir] ».

Cependant, il a demandé au site Github de fermer le sujet concernant cette découverte. Une enquête interne de sécurité et de police sont en cours pour déterminer la véracité des propos de la pirate. Ce malheureux incident ne devrait toutefois pas retarder le lancement de la console Microsoft, toujours prévue pour la fin de l’année, comme la PlayStation 5, de Sony.

Source : AMD et TorrenFreak

0Shares
Like Us On Facebook
Facebook Pagelike Widget
BEST VOIP SOLUTION