Le Blog Dédier au Nouvelle Technologies

portable Windows

Disponibles avant l’été, les deux nouveaux casques VR de Oculus – le Rift S et le Oculus Quest – seront accessibles pour 449 euros.

Deux casques VR spécifiques chez Oculus

Afin d’intégrer encore un peu plus la réalité virtuelle dans le domaine des jeux vidéo, Oculus a annoncé la sortie future de deux nouveaux modèles de casque VR. Le Oculus Quest et le Rift S viendront donc s’ajouter à la collection déjà honorable de cette filiale de Facebook, avec des particularités propres mais une orientation commune pour le gaming.

Propriété de Facebook depuis 5 ans déjà, Oculus s’avère un bon investissement et la marque qui depuis ses premiers casques précurseurs dans le domaine, continue d’innover avec cette fois un modèle Quest conçu pour un maximum de liberté sans fil, et un Rift S destiné aux gamers accros à leurs PC et toute la connectivité que cela implique.

Dans un cas comme dans l’autre, Oculus a amélioré la qualité d’image et la définition au moyen de deux dalles LCD de 1600×1440 pour le premier et de 1280×1440 pour le second, avec une fréquence boostée à 80 Hz. L’angle de FoV demeure quant à lui à 110°.

Oculus Rift S et Oculus Quest, disponibles au printemps

Ce nouveau modèle (dont le S signifie « Second ») vient directement succéder à son grand frère, avec ce même avantage de ne nécessiter aucun module externes supplémentaires. Aucun cable n’est donc requis, ses 5 capteurs autonomes communiquant directement avec vos deux manettes. L’unique câble est donc celui le reliant au PC.

Du côté du Quest, on note surtout son processeur Snapdragon 835 intégré et la liberté que cela lui confère. Ce modèle très mobile offre la possibilité de jouer réellement en 3D, le tout sans le moindre système filaire. Les développeurs d’Oculus ont toutefois précisé que certains jeux seraient volontairement compatibles avec ces deux systèmes VR.

Tous deux disponibles avant fin mai prochain, le Rift S et le Quest seront accessibles au tarif de 449 euros. Précisons que l’Oculus Quest sortira également mais ultérieurement dans une version supérieure dont la capacité de stockage surpassera les 64 Go du modèle de base. Son prix n’a en revanche pas été révélé.

0Shares
Keysworlds

Durant cette période de confinement, certains d‘entre vous ont besoin de télétravailler. Si vous souhaitez faire quelques économies sur l’achat de logiciels (ou tout simplement pour mettre à jour ceux que vous avez déjà), nous vous partageons quelques promotions intéressantes !

Que vous souhaitiez mettre à jour votre PC équipé de Windows 7 (qui n’est aujourd’hui plus supporté) vers Windows 10, que vous ayez besoin d’utiliser Windows en double installation sur votre Mac (notamment pour jouer), ou encore que soyez un utilisateur régulier de logiciels de bureautique (Word, Excel, PowerPoint…) dans le cadre de votre télétravail, ces promotions devraient vous intéresser.

En passant par la plateforme Keysworlds, il est possible de récupérer des licences de Windows 10, Office 2016 & 2019 (compatibles Windows et Mac), ou encore des bundles de ces logiciels à moindres frais.

Avec le code OFSI50, bénéficiez dès maintenant de 50% de réduction sur ces produits :

Et avec le code KWLE38, bénéficiez de 38% de réduction sur ces produits :

Pour commander la clé d’un logiciel sur Keysworlds, il suffit de l’« Ajouter au Panier ». Une fois dans le panier, vous devez saisir le code promo dans le champ « Codes de réduction » situé en bas à droite de l’interface puis de cliquer sur « Utiliser le coupon ».

Dès que la commande est passée (le site accepte Paypal, Visa, Mastercard…), vous recevrez très rapidement vos licences directement par email. Nul besoin d’attendre plusieurs jours la livraison puisque les logiciels sont directement téléchargeables sur le site de Microsoft. Et en cas de soucis, il suffit de contacter le service après-vente qui est très réactif (24/7).

source:https://www.zebulon.fr

0Shares

Technologie : Quand vient le temps d’acheter un nouveau PC portable, il y a bien plus à considérer que les spécifications standard. J’en ai trouvé 5 fonctionnalités qui, certes, ne peuvent pas être benchmarkées, mais qui ont un impact indéniable sur la productivité.

Nous sommes sur le point d’entrer dans la haute saison d’achat de PC. Le dernier trimestre de l’année est celui où les entreprises doivent dépenser le reste de leur budget d’investissement (« Utilisez-le ou perdez-le ! ») et où les familles sont susceptibles d’envisager d’acheter un nouvel ordinateur.

Lorsque la plupart des gens donnent des conseils sur le choix d’un nouveau PC, ils se tournent vers le standard « vitesses et puissances ». Oui, vous devriez insister sur un CPU moderne, suffisamment de RAM et de stockage SSD pour gérer vos charges de travail, et le bon processeur graphique, surtout si vous êtes un gamer.

Mais la gamme actuelle d’ordinateurs portables de classe professionnelle comprend quelques options importantes qui ne font pas partie de cette fiche technique standard. Ce sont des caractéristiques que l’on ne peut généralement pas mesurer à l’aide d’un benchmark de performance, mais leur impact sur la productivité est indéniable.

Pour mon prochain PC portable, ce sont les cinq caractéristiques sur lesquelles j’ai l’intention d’insister, en fonction de ma façon de travailler. Vos critères peuvent être différents, bien sûr, alors prenez ceci comme une histoire personnelle et non comme des recommandations en béton.

Authentification biométrique

Je comprends le besoin d’authentification forte, mais je déteste aussi taper des mots de passe forts. La solution, bien sûr, est l’authentification biométrique matérielle.

Au cours des dernières années, j’ai possédé plusieurs ordinateurs portables avec lecteur d’empreintes digitales intégré. J’ai également acheté plusieurs lecteurs d’empreintes digitales supplémentaires, y compris de petits dispositifs qui se branchent sur le port USB A sur le côté d’un ordinateur portable. La technologie fonctionne la plupart du temps, surtout sur les nouveaux appareils, mais elle échoue encore assez souvent. De quoi être ennuyeuse au mauvais moment, quand je dois entrer un mot de passe ou entrer un PIN.

La technologie de reconnaissance faciale de Windows Hello, en revanche, est beaucoup plus précise selon mon expérience que les lecteurs d’empreintes digitales. Sur mon Surface Book 2, par exemple, la seule fois où je dois entrer un mot de passe, c’est dans des conditions de lumière extrêmement faible ou lorsqu’il y a un rétroéclairage trop puissant.

Tous les grands constructeurs d’appareils Windows proposent un choix d’ordinateurs portables avec support biométrique, bien que les lecteurs d’empreintes digitales soient plus courants que la reconnaissance faciale en raison du coût des caméras IR nécessaires pour faire fonctionner Windows Hello. Je préfère la seconde solution, mais je me contenterai de la première si nécessaire.

Le bon rapport hauteur/largeur de l’écran

La plupart des ordinateurs portables pour les professionnels d’aujourd’hui sont conçus comme s’il s’agissait de petits téléviseurs haute définition, avec un écran large dont le format d’affichage est 16:9. C’est la configuration optimale si vous regardez un film en Full HD, mais elle est insupportablement exiguë lorsque vous essayez d’accomplir votre travail au quotidien.

L’option d’affichage beaucoup plus conviviale pour la productivité est le ratio 3:2 que l’on trouve sur tous les ordinateurs portables Microsoft Surface depuis le Surface Pro 3. Cette conception permet d’obtenir un écran plus grand qui s’adapte facilement à deux documents encliquetés dans des fenêtres côte à côte.

J’aimerais que davantage de fabricants adoptent cette conception, mais l’économie de l’industrie des PC semble la rendre prohibitive ; la seule exception récente que j’ai pu trouver est celle de Huawei. Quelques équipementiers, dont Dell, LG et ASUS, font passer certains modèles au format 16:10, comme celui des MacBooks d’Apple.

Je pourrais considérer un appareil 16:10, mais l’affichage 16:9, pour moi, c’est non.

Robuste prise en charge de l’USB Type-C

Depuis l’année dernière j’aime l’USB C. Mais comme tout ce que nous aimons de manière abstraite, les implémentations spécifiques d’USB Type-C peuvent être exaspérantes.

Si le seul avantage offert par le connecteur USB Type-C est le fait qu’il est réversible, ce serait probablement suffisant. Mais sur un système conçu pour tirer pleinement parti de la norme, un connecteur USB de type C fait beaucoup plus.

Pour commencer, vous pouvez choisir votre propre adaptateur d’alimentation parmi une large gamme de formes, de tailles, de capacités d’alimentation et de configurations de ports. Tant que le chargeur et votre ordinateur portable prennent en charge la norme USB Power Delivery (PD), vous devriez pouvoir remplacer votre chargeur OEM par un chargeur qui correspond à vos besoins. Par exemple, j’ai un chargeur PD 45W très petit qui est parfait lorsque je voyage léger, et un chargeur légèrement plus gros qui a la même puissance de sortie mais qui inclut aussi trois ports USB pour charger les téléphones, tablettes et autres appareils.

Un avantage encore plus grand de l’USB Type-C sur un ordinateur portable moderne est la prise en charge des stations d’accueil qui peuvent transformer un ordinateur portable en PC de bureau avec une seule connexion qui gère la charge, un ou plusieurs écrans de bureau, un clavier et une souris externes, et des périphériques USB essentiels pour le stockage, le scan, l’impression et d’autres tâches. Et la sélection de stations d’accueil est impressionnante, à des prix très variés, de sorte que vous n’avez pas à payer pour plus de connectivité que vous n’en avez besoin.

Alors, c’est quoi le plus exaspérant ? L’USB Type-C est un standard de connexion, ce qui signifie que vous devez faire des recherches sur ses capacités pour vous assurer d’obtenir tout ce dont vous avez besoin. J’ai récemment trouvé au moins un périphérique Dell qui ne prenait pas en charge l’alimentation via son port USB Type-C. Aïe.

Prise en charge des données mobiles

L’an dernier, un cadre de Microsoft m’a dit que l’entreprise considérait la connectivité 4G comme une fonction essentielle pour les appareils Windows. À l’époque, j’étais sceptique, mais après avoir testé plusieurs appareils équipés de 4G cette année, j’ai compris.

L’avantage devient vraiment évident sur un appareil équipé d’une eSIM, qui peut être configuré par logiciel et ne nécessite pas de carte SIM physique (bien que cette option soit disponible). Sur le PC Lenovo Yoga C630  alimenté par ARM que j’ai transporté lors de plusieurs voyages récents, je peux changer d’opérateur mobile en quelques secondes. C’est particulièrement utile lorsque vous voyagez à l’étranger, où les données mobiles à haut débit peuvent ne pas être disponibles, ou lorsque votre fournisseur de services vous propose une option coûteuse.

Ce que je n’ai pas apprécié jusqu’à ce que je l’utilise, c’est à quel point l’option de données mobiles intégrée est relativement fluide comparée à la connexion via un téléphone mobile. La possibilité de passer d’un réseau de données mobile à l’autre s’est également avérée être une bonne chose lorsque je me suis retrouvé en séjour de plusieurs jours dans un hôtel où la couverture de données de mon opérateur classique était pratiquement inexistante.

Un jour, j’espère que le support des données mobiles sera omniprésent, mais pour l’instant, c’est malheureusement difficile à trouver. Néanmoins, si un modem 4G est disponible en option, cet ordinateur portable vient d’arriver sur ma liste de présélection.

Support pour écran tactile et stylet

Je sais, celle-ci semble presque évidente, mais c’est la seule fonctionnalité qui écarte tous les MacBook actuels de la course. Et il y a encore beaucoup d’options d’ordinateur portable Windows sans écran tactile pour les personnes qui se contentent d’utiliser le clavier et le trackpad.

Mais pour mon travail quotidien, un écran tactile est pratique et le support des stylets est parfois essentiel. Je signe régulièrement des contrats et d’autres documents juridiques et j’annote des manuscrits, et cette activité fonctionne mieux avec un stylo.

Oui, je pourrais accomplir la même chose avec un iPad et un Apple Pencil et des connexions cloud, mais je ne suis toujours pas ravi des options du clavier iPad et je préfèrerais avoir ces fonctions d’annotation sur le même PC que j’utilise pour créer et modifier les documents.

C’est ma liste, et comme je l’ai dit, elle est basée sur mon flux de travail spécifique. Alors, quelles sont les fonctionnalités de votre PC (ou Mac) que vous devez avoir sur votre liste ?

Article « Buying a Windows laptop? Five must-have features for my next notebook » traduit et adapté par ZDNet.fr

1Shares