Le Blog Dédier au Nouvelle Technologies
Ajouter une légende

En visite le 9 avril 2018 à N’djamena, la capitale tchadienne, le ministre nigérien de l’Energie et du Pétrole, Foumakoye Gado (photo), a annoncé que les travaux de construction d’un pipeline visant à exporter le brut produit au Niger à partir du port en eaux profondes de Kribi (dans la région du Sud du Cameroun), via l’oléoduc Tchad-Cameroun, débuteront au cours de l’année 2018 courante.

Cette information confirme l’abandon définitif par les autorités nigériennes, de l’option de construire plutôt un pipeline en direction du Bénin (option du reste plus onéreuse), à cause de la menace que représentent les activités de la secte nigériane Boko Haram dans la région du Lac Tchad.

Après la fin des travaux annoncés par le Niger, l’exportation du pétrole nigérien via l’oléoduc Tchad-Cameroun permettra au Trésor public camerounais, d’engranger des revenus importants, au titre du droit de transit. Pour rappel, ce droit a été revalorisé le 29 octobre 2013, passant de 195 francs Cfa le baril, à 618 francs Cfa le baril.

BRM

0Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *