Le Blog Dédier au Nouvelle Technologies

Les responsables de la Mission d’intégration et de développement pour l’Afrique ( MIDA ) dénoncent  le rôle trouble du gouvernement.

Le journal Kalara, spécialisé dans le traitement des sujets de justice, parution de ce mardi 22 mai 2018, révèle que, le patron de cette organisation délacre le vol de fortes sommes d’argent au cours de la perquisition organisée par l’Etat. Cette somme d’argent disparue s’élèverait à  plus de six milliards de F CFA. L’Etat connaitrait donc quelque chose dans le gab financier de 9 milliards de F CFA (9 175 896 450) a en croire le journal.

L’on apprend également dans le journal Kalara, que les responsables de la MIDA dénoncent leur détention arbitraire dans les locaux du groupement spécial des opérations, sans mandat du ministère public. Il s’agit de Monsieur Foe Amougou  Albert Cédric, promoteur de la MIDA, sa « vieille »mère Tsama Amougou Marie Blanche, son cousin pasteur Louis Marie Foe, Patrick Essa’ala Nnang, administrateur opérationnel de la MIDA, Mjocke Fabien, Trésorier et M. Zae, Secrétaire particulier du promoteur de la MIDA. Ce sont les Avocats des personnes précédemment citées qui ont rédigé une requête en date du 7 mai 2018, au Président du tribunal de grande instance du Mfoundi, pour la libération immédiate de leurs clients auxquels ils n’ont même pas accès.

Le 21 avril 2018, le gouvernement camerounais a sommé la MIDA de mettre un terme à ses activités sur le territoire camerounais. D’après le premier communiqué du Ministre de la communication datant du 24 avril 2018, une fouille de leurs locaux par une équipe mixte de la police et de la gendarmerie a permis la saisie de documents et d’une importante somme d’argent en liquide. deux jours plutard, un autre communiqué, Issa Tchiroma Bakary a revélé que la somme globale d’argent en liquide retrouvé s’élèvait à trois milliards six cent vingt-deux millions neuf cent vingt-huit mille cinq cent cinquante CFA (3 622 998 550). Et qu’il y avait un gab de 9 milliards de F CFA (9 175 896 450), pourtant la somme récoltée auprès des souscripteurs et associations (11 milles) s’élève 12 798 825 000.

Pour le moment la distribution des 3 milliards n’a pas encore commencé. Il y a encore un flou dans le résencement des bénéficiaires.

0Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *