Le Blog Dédier au Nouvelle Technologies

Alibaba et BMW ont signé un protocole d’accord pour collaborer sur la transformation digitale complète de l’expérience client au travers du réseau de distribution du constructeur allemand. Les deux géants s’appuieront sur le dispositif ABOS d’Alibaba qui regroupe services et outils.

Après Total en août, c’est au tour de BMW d’opter pour un partenariat avec Alibaba pour sa transformation digitale en Chine. L’Amazon chinois va accompagner BMW pour mener à bien la transformation digitale de ses processus et à pour offrir à ses clients chinois et à son réseau de distribution, une expérience digitale online et offline de bout en bout plus pratique et personnalisée. Les deux sociétés ont signé un protocole d’accord à Pékin le 26 octobre, actant la mise en commun de leurs ressources et leur collaboration autour de la marque du constructeur automobile, de son marketing, de ses canaux de distribution, de ses opérations de bout en bout, de ses services, de son informatique, etc.

L’accord s’appuie en particulier sur l’Alibaba Business Operating System (ABOS) présenté par l’Amazon chinois en janvier 2019. ABOS regroupe un ensemble d’outils et de services disponibles dans l’écosystème du géant pour accélérer la transformation numérique des entreprises. C’est une équipe transversale d’Alibaba qui en a la charge, pour gérer des problématiques autant de marketing digital, que de gestion de flux, de technologie financière, de logistique ou de cloud, etc. L’an dernier, ABOS avait déjà séduit Starbucks et Nestlé.

Des programmes de fidélité jusqu’aux dispositifs de financement

Selon le protocole d’accord, ont précisé les deux géants, « BMW et Alibaba lanceront d’abord conjointement leurs premières activités de services et de vente en ligne […] et plus tard, le trafic online sera redirigé vers les distributeurs BMW pour leur donner directement davantage d’opportunités business. » BMW et MINI utiliseront également le système d’adhésion d’Alibaba pour lancer des programmes de fidélité et des campagnes marketing sur les plates-formes du Chinois, pour « obtenir des avantages exclusifs, réserver un essai ou un entretien en un clic », par exemple.

Alors qu’Ant Financial, la filiale financière d’Alibaba, prévoir de battre tous les records pour son entrée en bourse avec une levée de près de 23 milliards d’euros, pas étonnant que le Chinois propose également ce type d’accompagnement à son nouveau partenaire. Des services en ligne guideront ainsi les acheteurs vers le package le plus adapté à leur situation et à leur projet.

Enfin, dans l’avenir, BMW et Alibaba prévoient de développer un système d’exploitation complet de la relation client avec les distributeurs pour donner aux clients un accès direct à l’ensemble des services : visualisation du véhicule, achat et maintenance sur toutes les plates-formes d’Alibaba : Taobao, Tmall, Alipay et Amap.

source:lemondeinformatique.fr

0Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *