Le Blog Dédier au Nouvelle Technologies

Si la plupart des jeux vidéo sont accessibles a minima en langue anglaise, il est tout un pan de la création vidéoludique qui reste inaccessible au commun des mortels faute de localisation adaptée. RetroArch se propose de régler ce problème grâce à l’intelligence artificielle.

Le célèbre émulateur inaugure, avec sa version 1.7.8, un outil permettant la traduction en temps réel du texte des jeux vidéo ne disposant pas d’une localisation officielle.

Un service qui repose sur Google Translate

Par défaut, l’outil de RetroArch est capable de traduire du japonais en anglais et vice-versa. Mais l’éditeur explique que l’utilisateur peut définir la langue source et celle de sortie très facilement. Quant au résultat, il dépend intégralement de la qualité des traductions fournies par les services de Google.

Très concrètement, le service permet, une fois qu’il est activé, d’afficher en surimpression, sur les bulles de texte, la version traduite de celui-ci. Notez malgré tout que pendant ces moments de conversion du texte, le jeu se met en pause. Rien de bien grave en comparaison du champ des possibles offert par l’initiative de RetroArch.

 

0Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *