Le Blog Dédier au Nouvelle Technologies

Installée depuis la rentrée 2020 en Ile-de-France et en région Auvergne-Rhône-Alpes, l’école supérieure d’informatique Hexagone forme au management de projets informatiques à raison d’un parcours de 5 ans certifié par l’Etat. Son credo? Une pédagogie basée sur l’apprentissage de technologies développées en France.

Les écoles spécialisées dans le numérique continuent d’éclore sur le territoire français. Dernière en date, l’Hexagone qui vient d’ouvrir ses deux premiers campus, l’un à Versailles et l’autre à Clermont-Ferrand. Pour cette première rentrée, 48 étudiants suivront un enseignement en ingénierie informatique dans le cadre d’une formation de 5 ans. Destinée aux bacheliers et aux étudiants titulaires d’un Bac +2/+3, cette formation conduit à l’obtention d’un titre de manager de projets informatiques, inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)  de niveau 7 (ex niveau 1 correspondant à un Bac+5).

Au programme, un cycle préparatoire porte sur les fondamentaux de l’informatique : les mathématiques appliquées et les algorithmes. Un volet ingénierie, qui peut être suivi en formation initiale ou en alternance, aborde quant à lui les grands enjeux technologiques (cloud, big data, IA, IoT, 5G, etc.), mais aussi le droit des contrats, le marketing et une appropriation de l’éthique au 21ème siècle. L’école dispose enfin d’un Fab Lab. En y ayant accès, les étudiants de Versailles travaillent à la conception d’un projet de cabine de télé-médecine, en partenariat avec la société Novatel (Vélizy-Villacoublay, Yvelines) avec des objectifs d’exportation à l’international.

Des partenariats avec Outscale, Stormshield et Symfony

Sébastien Dhérines, président de l’établissement expose les raisons de l’appellation donnée à son école:  « On s’appelle Hexagone parce que nos étudiants sont formés aux dernières technologies françaises », a-t-il souligné dans un communiqué.  Le dirigeant s’est également donné pour mission de faire rayonner la French Tech auprès des jeunes internationaux. Afin de faire valoir son positionnement, l’école a noué des partenariats avec  des acteurs français du numérique et de l’open source, notamment Stormshield, Bispok, 3DS Outscale (fiiiale de Dassault Systèmes), Gymglish ou encore Symfony.

Des actions axées sur les soft skills et la santé

La santé est aussi considérée comme un enjeu important pour les dirigeant de l’école. Celle-ci propose à ses étudiants un accès gratuit à un coach sportif et à 3 séances d’ostéopathie dans l’année pour corriger leur posture face à l’écran.  Dans le même esprit, une journée entière est consacrée à la gestion de leur budget, avec par exemple des conseils pratiques pour faire ses courses alimentaires a moindre coût et manger de façon équilibrée.

L’enseignement met aussi l’accent sur le développement des compétences comportementales (soft skills), sur la prise de parole en public et sur l’art de la présentation. En 2ème année du cursus, l’entraînement à la prise de parole est assuré via 40 heures de cours de théâtre (stand-up).

source:lemondeinformatique.fr

0Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *