Le Blog Dédier au Nouvelle Technologies

Un chercheur en sécurité a découvert que les photos et messages privés qu’il avait supprimés de son compte Instagram ont été conservés sur les serveurs du réseau social pendant plus d’un an.

Jusqu’à très récemment, effacer du contenu sur Instagram ne suffisait visiblement pas à le supprimer complètement des différents serveurs du réseau social.

Saugat Pokharel, un chercheur en sécurité indépendant a découvert qu’Instagram avait conservé des messages privés et des photos qu’il avait pourtant supprimés plus d’un an auparavant. C’est en demandant une copie de ses données au réseau social qu’il a fait sa découverte.

Un bug dans le système d’Instagram

Si les géants du Web ont pour habitude d’indiquer que la suppression complète des données peut prendre un certain temps, Instagram indique que ces données sont, en principe, complètement supprimées des serveurs, passé 90 jours.

À découvrir aussi en vidéo :

Pourtant, Saugat Pokharel a pu retrouver dans son archive des éléments qu’il avait effacés plus d’un an auparavant, qu’il a pu récupérer par l’intermédiaire de l’outil dédié. En octobre 2019, il a pu avertir Instagram de sa découverte à travers son programme bug bounty, une chasse aux bugs destinée à offrir une récompense aux développeurs qui dénicheraient des failles dans l’application.

Le réseau social, qui a colmaté la brèche au début du mois d’août, a versé 6000 dollars au chercheur pour le récompenser de sa découverte.

Source : Techcrunch

0Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *