Le Blog Dédier au Nouvelle Technologies

Après son événement One, Veeam est revenu sur les annonces importantes de cette session virtuelle. Au programme, plus d’automatisation pour la sauvegarde dans le cloud et un focus sur Office 365 et AWS.

Comme beaucoup de fournisseurs spécialisés dans les nouvelles technologies, Veeam a vécu la crise du Covid-19 sous un double aspect. En interne d’abord avec une bascule en télétravail mais qui n’a pas impacté le business : « Nous avons continué à grossir et à embaucher », explique Daniel Fried, GM & SVP EMEA et responsable du channel mondial chez Veeam. L’autre versant est justement l’activité qui pour le coup n’a pas subi d’effet Covid-19, « le Q2 a été aligné avec les objectifs avec une forte demande produit », glisse le dirigeant. Seul petit changement, l’événement annuel du spécialiste de la sauvegarde, Veeam One, qui se déroulait habituellement aux Etats-Unis a été remplacé par une édition virtuelle. Et le succès a été au rendez-vous avec près de 30 000 enregistrements et près de 13 000 participants lors des 2 jours de sessions.

Plusieurs annonces ont été faites à cette occasion avec un focus sur le cloud. En premier lieu, le développement du télétravail a mis en exergue les besoins en collaboration et la montée en puissance de solutions comme Office 365. Veeam avait déjà un outil pour la suite collaborative et de productivité de Microsoft et, là, il passe en version 5. « Nous avons intégré Teams dans cette version en facilitant la restauration et rendant la recherche plus granulaire », précise Patrick Rohrbasser, Regional vice president southern EMEA & Africa. Avec l’API native pour Teams, Veeam offre un support complet de la solution de collaboration en gérant les canaux, les paramètres et les onglets. La version 5 est disponible au courant de ce trimestre.

Une meilleure intégration avec AWS et NetApp OnTap

Autre axe chez Veeam, un renforcement des liens avec AWS avec la seconde itération de son offre Backup for AWS. Deux améliorations sont à noter. La première concerne une meilleure gestion de la reprise après sinistre du fournisseur de cloud lors de pannes régionales. Pour cela, Veeam s’appuie sur la réplication et la récupération des snapshots EBS (Elastic Block Storage) à travers les comptes et les régions AWS. Autre fonctionnalité, l’intégration avec l’API de change block tracking (suivi des modifications des blocs) d’AWS. En modifiant de manière incrémentale les sauvegardes, « le temps des fenêtres de sauvegarde est réduit, ainsi que les coûts de compute et de stockage », souligne Patrick Rohrbasser. La version Backup AWS v2 est disponible sur la marketplace de fournisseur de cloud.

Dernier point, Veeam est engagé dans une démarche de simplification et d’automatisation de la sauvegarde et de la protection des données. Ainsi, le service Availibity Orchestrator passe en v3 en supportant les snapshots de NetApp OnTap. A travers la fonctionnalité, Storage Orchestration Plans, Veeam orchestre la bascule les réplications des clients NetApp vers des sites secondaires dans le cadre d’un plan de reprise d’activité ou la création d’un datacenter. « De plus en plus d’entreprises regardent pour une protection des données dans le cloud. Avec la solution Availibility Orchestrator v3, les équipes IT peuvent tester les plans de continuité et avoir de la documentation à jour. Nous voulons devenir un fournisseur de confiance », explique Daniel Fried. Enfin sur les perspectives, le dirigeant est peu disert sur la roadmap de Veeam. Interrogé sur la prise en charge des environnements conteneurisés, il souligne que « cela avance ».

source:lemondeinformatique.fr

0Shares

12 réponses à Office 365, AWS : Veeam renforce la sauvegarde dans le cloud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *